La stigmatisation : témoignages

Quand on apprend qu’on est séropositif, on peut être partagé entre le besoin d’en parler à ses proches et la peur d’être rejeté.
Pascale et Roman partagent avec nous leurs opinions sur le sujet et nous racontent la réaction de leurs proches face à leur choix de dévoiler leur statut sérologique.

Qu’en pensent plus généralement les patients français ?
Pour y répondre, ViiV Healthcare a réalisé une enquête internationale auprès de 1 111 personnes vivant avec le VIH.1

En France, une enquête spécifique a été menée auprès de 105 PVVIH.2 Les résultats nous permettent de mieux cerner la problématique de stigmatisation.

« Positive Perspectives » est une enquête qualitative internationale menée dans 9 pays (Australie, Canada, Etats-Unis, Autriche, France, Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni) de novembre 2016 à avril 2017. Les personnes vivant avec le VIH étaient éligibles à cette enquête si elles avaient plus de 18 ans et étaient séropositives.1
L’enquête spécifique à la France a été réalisée entre janvier 2017 et juin 2018. Elle a été promue par les associations engagées, d’une part, et diffusée sur les réseaux sociaux et forums dédiés, d’autre part. Ainsi, les participants devaient remplir un questionnaire en ligne.2

PVVIH : personnes vivant avec le VIH
VIH : virus de l’immunodéficience humaine

  1. Murungi A, et al. Experience of living with HIV : Diagnosis & Disclosure – findings from the Positive Perspectives study. Presented at the IAS Conference on HIV Science (IAS 2017), 23-26 July 2017. Paris, France. Poster : WEPED1423. n = 1 085.
  2. Étude Positive Perspectives France 2018, Données internes.