Vos histoires: Paida

Paida Mutopo a 20 ans et vit avec le VIH. Paida a appris à l’âge de 11 ans que sa mère, Mavis, lui avait transmis le virus à sa naissance.

Mavis a lutté pour surmonter leurs deux diagnostics, et Paida s’inquiétait de la stigmatisation qu’elle pourrait subir de la part de ses amis. Quelques années plus tard, encouragée par le groupe de soutien aux enfants avec lequel son médecin l’avait mise en contact, Paida a révélé publiquement son état. Parce qu’elle a été confrontée à la stigmatisation du VIH à un si jeune âge, Paida est devenue depuis un modèle inspirant d’autres jeunes aux prises avec cette infection. L’acceptation de son état lui a aussi permis de mieux comprendre le VIH et son traitement.

Paida craignait au début qu’elle ne pourrait jamais fonder une famille, mais ses médecins lui ont dit que si elle parvenait à maintenir une charge virale indétectable en prenant régulièrement son traitement contre le VIH, il lui serait possible d’avoir un enfant en bonne santé. Elle y est parvenue, et en suivant scrupuleusement son traitement du VIH tout en coopérant étroitement avec son médecin pendant toute sa grossesse, Paida a donné naissance à un fils heureux et en bonne santé prénommé Kai.