Vos histoires: Sarah

Sarah Bisholo, originaire du Cap (Afrique du Sud), est une femme de 58 ans porteuse du VIH. Diagnostiquée positive en 2001, Sarah est aussi traitée pour l’asthme, un cholestérol trop élevé, l’ostéoporose et la dépression. C’est dire si la maintenir longtemps au mieux de sa santé et de son bien-être peut être un défi de tous les instants. 

Son traitement du VIH a permis à Sarah de réduire le virus à des niveaux indétectables. Sarah et son médecin continuent cependant de s’interroger sur les interactions possibles de ses autres médicaments avec ses traitements antirétroviraux, et sur la manière dont ces derniers peuvent susciter chez elle des sensations émotionnelles, mentales et physiques. Une part importante de la vie de Sarah est le bon choix des médicaments; elle et son médecin ont donc recherché de nouvelles manières d’établir un régime sur mesure adapté à ses besoins pour le traitement du VIH.

Sarah vient de changer de traitement médicamenteux et pense que franchir ce pas a été bénéfique pour elle. Elle discute ouvertement avec ses médecins de ce que son traitement lui fait ressentir. Grâce à cela et au soutien de son compagnon Arjun Tamang, Sarah a trouvé la capacité de vivre avec le VIH et de ne plus y voir la fin du monde.