Connaître les types de médicaments anti-VIH

Il peut t’être utile de comprendre les six différents types de médicaments contre le VIH et d’être à jour sur les derniers progrès dans la prise en charge du virus pour t’entretenir des traitements du VIH avec ton médecin.

Tous ces types ou "classes" (dans le jargon médical) de médicaments ont différentes cibles d’action sur le virus. Tu pourrais trouver utile de lire notre article sur la manière dont, le VIH affecte ton système immunitaire, dont font partie les cellules CD4, afin de mieux comprendre comment agissent les médicaments anti-VIH. En règle générale, tu dois prendre un traitement comprenant des médicaments d’au moins deux classes différentes pour contrôler au mieux ton VIH.

Ton traitement pourra t’être prescrit en un ou plusieurs comprimés à prendre une ou plusieurs fois par jour, selon ce que ton médecin et toi aurez estimé te convenir le mieux.

Sélectionne un type de médicament anti-VIH dans la liste ci-dessous pour en savoir plus.

Si un terme ou une phrase ne te sont pas familiers, nous te suggérons de lire notre article sur le VIH et que cela signifie d’avoir un niveau indétectable. Une partie de la terminologie est également expliquée dans le glossaire ci-dessous. 

  • Ces médicaments empêchent le virus de s’attacher à la surface des cellules CD4. Ainsi, le VIH ne peut plus pénétrer dans la cellule CD4.1

  • Ces médicaments empêchent le virus de fusionner avec la surface des cellules CD4. Ils s’attachent aux cellules CD4 d’une manière différente des inhibiteurs d’entrée. Eux aussi empêchent la pénétration du VIH dans la cellule CD4.2

  • Pour faire des copies de lui-même (se répliquer), le VIH doit activer la synthèse de son ADN. Il le fait à l’aide d’une enzyme appelée transcriptase inverse. Les enzymes sont des molécules qui aident à accélérer des réactions chimiques dans l’organisme.3

    Les INTI sont de faux précurseurs de synthèse de l’ADN. Quand l’un de ces éléments artificiels est incorporé dans une chaîne d’ADN du VIH en cours de synthèse, les vrais éléments de construction de l’ADN ne peuvent plus s’y ajouter. La conversion de l’ARN du VIH en ADN est bloquée parce que la transcriptase inverse ne peut plus fonctionner correctement.3

  • Pour faire des copies de lui-même (se répliquer), le VIH doit convertir son ARN en ADN à l’aide d’une enzyme appelée transcriptase inverse. Les INNTI se lient à la transcriptase inverse et interfèrent ainsi avec la capacité de l’enzyme de convertir l’ARN du VIH en ADN.3

  • Ce type de médicament interfère avec l’intégrase, une enzyme du VIH que celui-ci utilise pour insérer son ADN dans l’ADN de la cellule CD4 qu’il a infectée.4

  • Les IP interfèrent avec la protéase du VIH. En empêchant cette enzyme de fonctionner correctement, ils bloquent la création de nouvelles particules virales du VIH.5

On dispose aujourd’hui de nombreux médicaments contre le VIH, parmi lesquels des combinaisons de deux ou plusieurs classes de substances (v. ci-dessus) présentées en un seul comprimé. Ton médecin et toi déterminerez ensemble le traitement qui te convient le mieux. 

Glossaire

Cellules CD4: type de cellules présentes dans le système immunitaire qui aident à combattre des infections. Non traité, le VIH peut faire baisser le nombre de cellules CD4.

ADN: contient l’information génétique d’un organisme. L’acide désoxyribonucléique (ou ADN) contient les instructions nécessaires au développement et au fonctionnement normal d’un organisme. Il est également important pour la reproduction. Le VIH ne stocke pas son information génétique sous forme d’ADN.

Enzyme: molécule qui aide au démarrage et/ou à l’accélération d’une réaction chimique dans l’organisme.

Intégrase: type d’enzyme utilisée par le VIH pour faciliter l’insertion de son ADN dans l’ADN des cellules CD4.

Membrane: limite séparant l’intérieur d’une cellule de son environnement externe. La membrane protège la cellule et permet à certaines molécules d’y entrer ou d’en sortir.

Protéase: type d’enzyme. Le VIH se sert d’une protéase pour produire des protéines utilisées dans la création de particules de VIH.

Transcriptase inverse: type d’enzyme utilisée par le VIH pour convertir son ARN en ADN.

ARN: longue molécule similaire à l’ADN et utilisée par quelques organismes pour stocker leur information génétique. Le VIH stocke son information génétique sous forme d’ARN.

  1. Briz V, et al. HIV entry inhibitors: mechanisms of action and resistance pathways. J Antimicrob Chemother 2006;57:619–27.
  2. Medicine Net. Fusion Inhibitors. À lire sur: http://www.medicinenet.com/script/main/art.asp?articlekey=32105. Dernière consultation: mars 2018.
  3. Hu WS, et al. HIV reverse transcription. Cold Spring Harb Perspect Med 2012; 2:a006882
  4. Hare S, et al. Molecular mechanisms of retroviral integrase inhibition and the evolution of viral resistance. PNAS 2010; 107: 20057-67
  5. Encyclopaedia Britannica. Protease Inhibitor. À lire  sur https://www.britannica.com/science/protease-inhibitor. Dernière consultation: mars 2018.